Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je lis...

Publié le par monpetitbonheur54


Dès que je le peux, je lis et avec mon opportunité de travailler en bibliothèque de temps en temps, je peux voir les diverses rentrées de romans et autres livres.

 Mon choix s'est porté sur un roman de Yasmina KHADRA "Les hirondelles de Kaboul".

517MXNSYPFL. SL500 AA300

En voici le condensé.

"Dans un Kaboul caniculaire, parmi les ruines du désastre et celle des esprits, deux hommes et deux femmes cherchent un sens à leur vie : un bourgeois déchu, une avocate interdite d'exercer, un geôlier s'amenuisant à l'ombre des exécutions publiques et une épouse aux prise avec une maladie incurable. A travers leur quête de la dignité humaine, le martyre d'une nation traumatisée par les guerres et la folie, livrée aux sortilèges des gourous et à la tyrannie des talibans."

 J'ai accroché tout de suite, tant par sa couverture que par sa lecture. Yasmina Khadra parle de la femme et des comportements complexes dans cette société musulmane tiraillée et déchirée par son féodalisme et la modernité. Un beau roman.

Yasmina Khadra a déjà publié plusieurs ouvrages : link

 

Commenter cet article

cronin 03/03/2012 18:26


Bonsoir Annie


je connais ce livre, parce que je l'ai lu, sous ce pseudo, ce que cache un ancien officier de l'armée Algèrienne...et Yasmina, dans chacun de ses romans dénonce les dangers de l'islamisme. Pour
le style, il faut accrocher, sinon, elle décrit à merveille l'atmosphère qui règne avec les talibans qui prirent le pouvoir après la guerre de russie, et imposèrent la loi islamique... les
"hirondelles" de Kaboul, se sont bien ces femmes, condamnées à porter le voile noir...ce tchador ou bourka... dès qu'elles sortent de chez elle...on y rencontre une histoire d'amour, qui ne
résistera pas à l'oprression, et un géolier... où sa femme malade, l'a rendu aigri par la vie... c'est une histoire, où il faut comprendre, comment un pays, des êtres humains, ont basculé, peu à
peu, hors de cette humanité (révolte, colère, compassion tout disparait dans la VIOLENCE.) J'ai aimé ce livre, même si au départ il faut s'accrocher... mais c'est un acte de courage que de
dénoncer ainsi l'oppression et l'obscurantisme. Merci d'avoir cité ce livre Annie, bonne lecture. Corinne (Cronin) et bon dimanche ! Bises.



monpetitbonheur54 03/03/2012 21:22



Sympa tout ce que tu viens d'énoncer pour résumer l'auteur et le livre. 


Je l'ai bientôt terminer.


Bon dimanche, @nnie



Chronique 03/03/2012 17:21


Bonjour ANNIE


J'ai effectivement entendu parlé de ce livre...mais je ne l'ai pas lu.... peut-être est-ce une belle façon de me le rappeler....En tout cas j'en prend note.....Je lis actuellement le livre de
Barbara ... il était un piano noir... ....Merci pour ce partage


Bisous et bon week-end à toi


Chronique

monpetitbonheur54 03/03/2012 21:19



Alors bonne lecture Chronique.


Bon weekend à toi, @nnie



Alhemax 03/03/2012 15:56


Je suis une passionnée de lecture, mais en ce moment, je n'arrive pas à prendre le temps. Il faut dire que dès que je me couche, je m'endors alors bon !!!! Je suis en train de lire la
couleur de sentiments. Bises

monpetitbonheur54 03/03/2012 17:04



Ce livre m'a été rapporté par une charmante lectrice à la bib lorsque j'y étais. Elle avait moins aimé le film ensuite qd il est sorti.


On ne peut pas s'attendre à voir toute histoire sur la toile,comme lorsqu'on lit le livre.


je ne l'ai pas lu encore. Dès qu'il sera libre peut-être.



Mireille du Sablon 03/03/2012 11:14


Merci Annie, c'est bien le genre de livre qui capte mon attention, j'en retiens le titre.


Bon week-end, bises, Mireille du Sablon

monpetitbonheur54 03/03/2012 17:05



Je ne regrette pas mon choix.